Home | Questions fréquentes | Contact | Chercher sur web: Chercher  
Organique
Les collections du musée référencent 231 artefacts en bois, qui appartiennent tous à la période intermédiaire tardive, c’est-à-dire juste avant la conquête inca. Tous ces artefacts ont été sculptés. La plupart des objets étaient destinés à l’activité textile : parmi eux on trouve des quenouilles, des fuseaux, des peignes, des aiguilles. De même, le musée compte de nombreux artefacts coniques, appelés « flotteurs », mais dont la fonction n’est pas encore bien identifiée. Il dispose également de plusieurs pagaies, simples ou doubles. D’autre part, il faut mentionner la présence d’objets somptuaires, comme les keros (des vases cérémoniels en bois), un porte-miroir, des boucles d’oreille, des figurines, des colliers…

Les habitants de l’Ancien Pérou ne se servaient pas seulement du bois comme combustible ou matériau de construction : ils lui conféraient une valeur spéciale, en créant des pièces destinées aux diverses activités d’importance socio-économique ou religieuse.

Les peignes, les quenouilles, les fuseaux et les aiguilles liés à l’activité textile, et les rames liées à la pêche, sont des artefacts notables dans la collection du musées. De même, les keros et les boucles d’oreille étaient utilisés par l’élite lors d’événements importants comme symboles de son pouvoir, afin de se distinguer socialement.